Pourquoi le FN ne reviendra pas sur la Loi Taubira ?

AFP PHOTO / FRED DUFOUR

AFP PHOTO / FRED DUFOUR

Depuis plusieurs mois, j’entends ici et là nombre de personnes, issues des manifestants de 2013 de La Manif Pour Tous – ou non – affirmer que le seul moyen de voir notre beau pays faire un pas en arrière sur la – bien trop importante – avancée mise en place par la loi Taubira, serait de mettre au pouvoir Marine Le Pen, la présidente du Front National. Ces mêmes personnes sont d’ailleurs celles qui critiquent en permanence l’UMP. Elles accusent le plus grand parti de France : il serait – selon elles – incapable de faire marche arrière.

Tout cela n’est que mensonge. Le Front National, s’il s’emparait, par le plus grand des malheurs, de la fonction suprême, de la majorité parlementaire, serait dans l’incapacité de réformer ou d’abroger la loi dite de « mariage pour tous » car Marine Le Pen aura pris le soin de ne jamais parler de cette question, ne jamais rentrer dans ce débat lors de la campagne présidentielle. Mais pourquoi ?

Tout d’abord, Marine Le Pen, qui est toujours restée très silencieux lors des grands débats sur cette question en 2012-2013, est – à titre personnel – favorable à l’Union civile. D’autres aussi me direz-vous, Virginie Tellenne, Nicolas Sarkozy, Daniel Fasquelle ou moi-même. Mais la différence est grande. Si personne ne peut nier que le nombre de ses militants a augmenté ces dernières années, le Front National – malgré ses tentatives de nettoyage de la devanture – ne pourra jamais duper personne lorsqu’il s’agit de l’arrière-boutique.

En effet, il reste au Front National une grande majorité de militants intolérants, fermés d’esprit, racistes, antisémites, homophobes… Cette base, Marine Le Pen devra composer avec lors de l’élaboration de son programme. Et cette base précisément, n’acceptera jamais l’idée d’accorder ne serait-ce que les droits d’union aux couples homosexuels. Cette base, profondément intolérante, ne souhaite qu’une abrogation. Une abrogation de la loi Taubira mais aussi du Pacs et pourquoi pas une re-pénalisation de l’homosexualité ? Et oui… Je l’ai entendu dans la bouche de militants frontistes.

Marine Le Pen proposera donc l’abrogation me direz-vous ! Eh bien non plus ! Tout simplement car Marine Le Pen va mener un numéro d’équilibrisme permanent pour tenter de ménager le chou et la chèvre. Ce numéro d’équilibrisme empêchera Marine Le Pen de proposer quelque solution que ce soit pour revenir sur la loi portant ouverture du mariage et de l’adoption aux couples de même sexe.

En effet, une partie très importante de la communauté homosexuelle fait un constat : une majorité d’agressions homophobes seraient commises par des fondamentalistes musulmans et par des personnes issues de l’immigration. Or, comme le reste de la population, la communauté homosexuelle n’échappe pas aux raccourcis faciles et à l’appel des discours populistes et électoralistes. Le Front National serait le seul remède contre les problèmes que l’on attribue ici et là volontiers à l’immigration. Le ralliement du Front National par Sébastien Chenu, le Fondateur de GayLib en est un symbole.

J’aimerais dire à ceux qui sont tentés de voter pour le Front National pour essayer de régler les problèmes liés à l’immigration que c’est dans l’intégration et non dans le rejet, que c’est dans le vivre ensemble et non dans l’ostracisme que nous y arriverons. Ce ne sera donc pas avec le Front National. Tout comme j’aimerais dire à tous ceux qui envisagent de voter pour Marine Le Pen afin de revenir sur la Loi Taubira que l’envie de pouvoir de la fille est aussi grande que l’envie de provocation du père et qu’elle s’abstiendra donc de s’approprier les sujets clivants. Elle va sacrifier l’avenir de la filiation sur l’autel de l’arrivisme et de l’électoralisme aveugles. Voter pour Marine Le Pen, c’est s’assurer que rien ne changera… en mieux !

Enfin, j’aimerais dire aux médisants que j’entends d’ici : « tu te réveilles seulement alors que tu manifestais avec eux ! » Non je n’ai jamais manifesté avec le Front National. Jamais aucun parti n’a manifesté à nos côtés, seulement des citoyens et des élus de bonne volonté qui se sont effacés derrière une même bannière et un même appel à partir du 17 novembre 2012 : « Contre le projet de loi universel de « mariage et d’adoption homosexuels » et contre l’homophobie » !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*
Merci de recopier le mot inscrit dans l'image. Cliquez sur l'image pour écouter le mot.
Anti-spam image