La France forte d’un retour !

Paris, le 19 septembre 2014

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

La France forte d’un retour !

 

 

Dans une tribune publiée sur sa page Facebook, Nicolas Sarkozy annonce son retour en politique et sa candidature à la présidence de l’Union pour un Mouvement Populaire et explique les motivations qui l’ont poussé à  remettre ses compétences au service de la France.

 

Face à la crise politique que traverse notre pays et à la crise de représentation dans laquelle le président François Hollande a fait tomber la fonction suprême, le retour du Président Sarkozy apparaît comme une chance pour la France.

 

Nicolas Sarkozy peut se vanter d’un bilan qui – s’il n’est pas exemplaire – fut volontaire. Mais ce qui me pousse aujourd’hui à me satisfaire du retour de Nicolas Sarkozy, c’est une de ses convictions qu’il n’a jamais pu mettre en œuvre.

 

En effet, durant la campagne de 2007, Nicolas Sarkozy fut le promoteur de l’Union civile pour les couples homosexuels. S’il ne l’a pas fait, c’est pour éviter – ce que le pouvoir socialiste n’a pas compris – de diviser le peuple de France. Nicolas Sarkozy a refusé de mettre en place cette avancée car, selon lui et à juste titre, il est imprudent et inconscient de mener une réforme sociétale au milieu d’une crise économique.

 

Or ce texte, s’il avait été voté, aurait évité de laisser voir le jour à la loi Taubira dite de « mariage pour tous » ; comme je l’ai souvent rappelé, l’attente des personnes homosexuelles dans leur très large majorité n’a jamais été la procréation ou l’adoption mais bel et bien une meilleure protection sociale et fiscale. Et c’est bien légitime.

 

C’est cet espoir que je place en Nicolas Sarkozy qui a toujours su, dans les moments les plus difficiles, incarner le rassemblement. Aujourd’hui il est à sa portée de réconcilier le peuple de France en répondant aux revendications des uns, sans pour autant piétiner le modèle procréatif homme-femme défendu par les autres. Cette solution est la réforme de la loi Taubira en un contrat d’Union civile, assorti de la constitutionnalisation du mariage homme-femme comme garant de la filiation biologique.

 

Je place tous mes espoirs, les mêmes que ceux des millions de Français à être descendus dans la rue de novembre 2012 à mai 2013, en Nicolas Sarkozy qui saura, dans le futur, incarner la France et répondre aux attentes de ces concitoyens.

 

Xavier Bongibault

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*
Merci de recopier le mot inscrit dans l'image. Cliquez sur l'image pour écouter le mot.
Anti-spam image