FRIGIDE BARJOT DANS FACE À FRANCE : Loin d’un retournement de veste, un appel à la continuité.

FRIGIDE BARJOT DANS FACE À FRANCE :

Loin d’un retournement de veste, un appel à la continuité.

CRygkH-XAAAgPSV

Mardi 20 octobre Virginie Tellenne (Frigide Barjot) était la première invitée du nouveau Talk show de NRJ12, animé par Jean-Marc Morandini, Face à France. Comme le révèle RTL, le pic d’audience a été enregistré par Médiamétrie au moment de l’entrée en plateau de la présidente de L’Avenir pour Tous.

Au final d’une prestation où Virginie Tellenne se sera démarquée par son calme et son sang froid face à la fausse aux lions médiatiques. C’était pour eux l’occasion rêvée de faire de l’audience : lyncher celle qui a « fait monter l’homophobie en France ». Et rien de cela n’est arrivé, ils auront pourtant tenté.

Face à la désinformation Virginie Tellenne a su maitriser la communication de ses arguments. Elle en a profité pour demandé pardon à toutes les personnes qui auraient pu être blessées par ses prises de position avant de rappeler qu’elle « n’a jamais été contre le mariage gay ».

Alors même que Jean-Marc Morandini a rappelé lui-même « oui, nous savons que vous (Virginie Tellenne, ndla) avez toujours défendu l’union civile, les défenseurs de la loi Taubira rient un « retournement de veste », les opposants les plus radicaux à la loi Taubira crient à la trahison. Ni l’un, ni l’autre, Virginie Tellenne n’a fait qu’exprimer la conviction qui l’a poussée à fonder La Manif Pour Tous.

Lorsque Virginie Tellenne dit « nous n’avons jamais été contre le ‘mariage gay‘ », à qui s’adresse t-elle ? Elle ne s’adresse pas à nos adversaires de toujours pour qui le « mariage gay » c’est l’ouverture des droits d’union, de filiation, des modes nouveaux de procréation. Elle ne s’adresse pas non plus à ceux qui furent une majorité lors de nos manifestations historiques qui, catholiques, voient en le mot mariage toute la puissance d’un sublime symbole, d’un sacrement. Elle s’adressait aux Français pour la majorité desquels le « mariage gay » n’est que la reconnaissance des unions homosexuelles.

Là est d’ailleurs le mensonge originel de la loi Taubira. La majorité socialo-vero-communiste, soutenue par des médias orientés a caché tous les enjeux en matière d’adoption et de filiation que la loi contenait. C’est précisément contre cela que nous nous sommes levés. Ce n’est pas contre les droits d’unions que, ce n’était donc pas contre ce que les Français appellent et pensent être le « mariage gay ». Donc nous n’avons jamais été contre le « mariage homosexuel » mais contre l’ouverture du mariage procréatif aux couples homosexuels.

Enfin dire que nous nous sommes levés sur des mots d’ordre qui ne défendaient pas les droits d’unions pour les couples homosexuels est faux. Le tract de mobilisation pour le 17 novembre disait : « En soutenant la norme paritaire de la famille, nous favorisons la cohésion sociale ; ce n’est pas pour autant oublier les personnes homosexuelles, dont les revendications pourraient être satisfaites par une amélioration fiscale, sociale et institutionnelle du Pacs, et ce sans toucher à la parenté réelle ».

Or, cette « amélioration fiscale, sociale et institutionnelle du Pacs » c’est précisément l’union civile proposée par Virginie Tellenne et que nous défendons à L’Avenir pour Tous.

La ligne de Virginie n’a jamais changé. Et elle continue de s’adresser à tous les Français et non à un clan; qu’il soit celui de nos adversaires ou celui de nos alliés/amis.

L’apaisement n’est pas le reniement. Au nom de l’Humain, acceptons le débat, acceptons le dialogue et faisons le choix de l’apaisement. C’est le choix que Virginie Tellenne a fait.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*
Merci de recopier le mot inscrit dans l'image. Cliquez sur l'image pour écouter le mot.
Anti-spam image