26 mai 2013 – Le succès d’un incroyable échec

Il est cinq heures, le jour se lève. Mais à La Manif Pour Tous, c’est un jour différent ; son égérie, Frigide Barjot, a fait le choix de ne pas se rendre à… SA manifestation.

Sous couvert de mesures de sécurité, Frigide a fait le choix de ne pas mener un cortège dont la ligne n’est plus celle des origines ! Finie l’ouverture, finie la diversité, c’est le triomphe de la récupération, de la radicalisation !

En écrivant ces quelques lignes, j’ai mal. Un combat de neuf mois et un mouvement qui vous échappe – ou plutôt dont vous êtes viré – c’est dur.

La volonté de diversité, habile stratégie et réalité frigidienne, s’en est allée avec l’évocation du contrat d’union civile. Ce qu’ils refusent le plus, ce n’est pas une filiation nouvelle, c’est toute forme d’union homosexuelle. Alors tant bien que mal, fidèlement attelé au bras de Laurence Tcheng, je tente de masquer les apparences, et pour moi sauvegarder l’unité est l’importance !

Comme chaque jour de manif, je me prête au jeu des médias. Flanqué de mes deux officiers de sécurité, désormais nécessaires au sein même de nos propres cortèges, je serre des mains, pose pour des photos, trinque avec des manifestants, puis grimpe sur mon char.

Ce que je ne savais pas encore, c’est que pour moi aussi cette journée allait être bien différente : aussitôt perchés sur notre char, Laurence et moi prenons comme à l’habitude la parole pour galvaniser les foules. Cette fois-ci, dix minutes plus tard, le micro allait nous être supprimé. Notre char était trop gai, ou bien trop gay, je ne sais plus… Mais ce n’était que le début d’un long processus…

Empêchés de parler d’union civile, contrairement aux accords passés avec Ludovine de la Rochère, celle que l’on découvrirait le soir même comme présidente du nouveau parti de « lâ Fâmille », nous décidons d’enfiler nos T-shirts « L’union civile contre la loi Taubira ». Drame !

Les porte-paroles que nous sommes, Lolo et moi, accompagnés de nos assistants – ou auxiliaires de vie, au choix – sommes expulsés du cortège par le service d’ordre de notre propre mouvement ! Un comble !

Après plusieurs minutes et d’âpres négociations, nous réintégrons le cortège. La tension est palpable, la joie d’antan introuvable !

Nous poursuivons notre marche, interrompue par les insultes et autres jets d’œufs ! Bientôt la délivrance, nous voilà aux Invalides, terminus théorique du train de la haine.

Je passe sur le fait que mes officiers de sécurité se sont vu, dans un premier temps, refuser l’accès à la zone (sous haute protection) du podium.

À peine le temps d’observer la vue panoramique du « toit » de la scène, de répondre à quelques journalistes ainsi que de passer au maquillage, rendu obligatoire par la production de cet événement retransmis en « mondovision » qu’il est temps d’assurer le « show » à la tribune.

Ceci ne pouvant se faire sans le passage obligatoire par « la dictature de la pensée » du mouvement qui est celui de la « libération du carcan idéologique ». À cet ultime contrôle, c’est Isabelle de Rambuteau qui se charge de me rappeler que je suis contraint de respecter mes deux minutes de temps de parole. À ce niveau-là, n’y a-t-il pas d’éléments de langage ?

Eh bien si ! Pour cela c’est Karin le Méné, de la fondation Lejeune – du nom du bientôt bienheureux Jérôme : « Xavier tu ne parleras pas d’union civile, ne fous pas la merde ! »

Là c’en est trop ! Je me hâte de trouver Madame le président de la Rochère ! Ah enfin ! Elle rappelle qu’il « serait déplorable que je ne parle d’union civile » ! Et en effet, ne pas en parler serait la mise en péril au succès éponyme de cet article. Vous allez comprendre !

Je monte enfin sur les traiteaux – luxueux de LMPT – pour me livrer à cet exercice que j’affectionne tant, le théâtre politique !

Je fais ovationner Frigide pour son action, je rappelle en ce 26 mai que « La Manif Pour Tous est la première armée permanente de veille sur les enfants, sur la famille, sur l’éthique en politique » 567 ans jour pour jour après le lancement des compagnies d’ordonnance par Charles VII.

Voilà, il est temps de parler « au million LMPT » d’un sujet politique ! J’annonce que je suis favorable à la constitutionnalisation du mariage homme/femme pour nover la loi Taubira en Union Civile épargnant la filiation !

Je suis alors hué par une foule aux ordres ! Là est le succès dont je parle ! Mais pour le savourer ce sera sans moi ! Je lance un dernier « je vous aime » à ceux qui me soutiennent encore et m’en vais, sous le poids de la pression des huées, m’effondre au pied de la scène !

Le succès de la diversité La Rochère, je le vis sur un lit de l’hôpital de campagne de la Croix Rouge dressé place de la Tour-Maubourg.

Cette diversité est étrange : cathos, aristos, bourgeois… Que c’est diversifié ! Mais le discours de celle qui se veut la nouvelle « leader » du mouvement est alors le succès d’un incroyable échec.

Sorti du centre de soins, je fais les quelques pas nécessaires pour rallier l’« espace VIP ». Il était nécessaire pour l’homme de fidélité que je suis de remercier Albéric Dumont et Ludo qui furent les compagnons d’un beau mouvement !

Il était alors temps de quitter ce qui sentait l’échec et de penser à l’avenir. À L’Avenir pour Tous que Frigide annonçait en simultané sur les chaînes d’info en continu.

18 comments

  1. Eyrin says:

    Une des très jeunes caution homo vient de découvrir qu’il a été manipulé et instrumentalisé comme le sont les mineurs de la Manif pour tous, enfin à 21ans rien de très étonnant, vous me faites furieusement penser à ces cloches “féministes” des femen qui ne représentent qu’une minorité de haineux.

    Et oui ce mouvement est composé presque exclusivement de cathos traditionalistes intégriste (souvent aristocrates) à 99% blanc, aisés de la droite dure et homophobe…

    Je suis pour les droits des gays mais n’étais pas spécialement pour le mariage proposés par Hollande car en tant que personne de gauche (les socialos sont autant de gauche que la droite est gaulliste…) je considérais qu’il y avait des prioritès sociales un peu plus importantes qui touchaient plus de gens en détresse.

    Mais de voir ces manifs de réactionnaires fou furieux instumentalisant des enfants et des jeunes sans cervelles m’a contraint à soutenir Hollande, un comble moi qui le combat depuis la gauche sur tout les points de son gouvernement obséquieusement servil aux lobbys.
    Et je suis loin d’être le seul, votre manif pour tout les homophobes a contraint beaucoup de gens de gauche hostiles à Hollande à le soutenir…car il a tort sur tout les problèmes mais là au moins il aura fait quelque chose qui aura avancé un peu les choses.

    Par pitié remettez-vous en question au lieu de faire le bon nègre des esclavagistes qui doivent bien rire de vous instrumentalisez de la sorte.

  2. miakhi says:

    Une chose ressort de cet article : vous êtes lâche et/ou impuissant.

    Vous sentez que cela vous échappe, qu’il y a des divergences ?
    Pourquoi n’en avez-vous pas profité pour annoncer votre retrait officiellement ? Pourquoi continuer cette mascarade ?

    Vous vous décrivez comme homme de parole et de fidélité ? Mais à quoi, à qui ?
    Fidélité à des gens qui vous trahissent ? Fidélité à vos ambitions médiatiques ?
    Ou fidélité à votre intégrité, vos opinions réelles ?

    S’il vous plaît, soyez un homme, un vrai.
    Pas au sens machiste et homophobe où on l’entend habituellement.
    Soyez un homme, un humain, debout ; avec des convictions assurées, sachant poser des limites et surtout, libre.

  3. marc says:

    Pauvre conne !
    Tu reste néanmoins ségrégationniste et par conséquent homophobe !
    Aucune clémence pour toi pourriture.

  4. Comme P Pasquier, je ne vais pas crier avec les loups et dire “on te l’avait bien dit” ou “bien fait pour ta gueule”. Je trouve ce genre d’attitude inutilement blessante. Certains te demandent de revenir dans quelques années en disant que tu t’es trompé ; mais d’une certaine manière, j’ai le sentiment que c’est déjà ce que tu fais…

    Alors j’ai plutôt une autre question : est-ce que vraiment il faut continuer encore ce combat contre la loi Taubira ? Est-ce que vraiment c’est dans l’Avenir pour tous que tu dois t’investir à présent ? Est-ce que tu ne risques pas de connaître le même genre de déception ?

    Je suis entièrement d’accord avec Mayeul pour dire que le véritable but de la Manif pour Tous était d’empêcher la banalisation de l’homosexualité. Je l’avais d’ailleurs écrit sur mon blog dès novembre dernier :

    http://meneldil-palantir-talmayar.blogspot.fr/2012/11/mariage-pour-tous-un-peu-de-franchise.html

    En revanche, je ne suis évidemment pas, mais alors là pas du tout d’accord avec lui pour dire que l’homosexualité est une souffrance et qu’il faut donc éviter sa banalisation ! Mayeul, tu prends le problème à l’envers. Si l’homosexualité est une souffrance, c’est uniquement à cause du regard méprisant des autres ; le seul moyen de faire changer ce regard, c’est justement de banaliser l’homosexualité.

    Quoi de meilleur, pour obtenir cette banalisation, que le mariage et l’adoption ? Xavier, ne devrais-tu pas laisser sa chance à cette loi et t’engager ailleurs ? Le monde est plein de vraies souffrances ; ce ne sont pas les causes qui manquent. ;-)

  5. Hugo says:

    Oui vous vous êtes fourvoyé ailleurs que dans le combat qui vous animait profondément, sincère mais pas moins hors du temps. Oui votre image a eu la même fin qu’un coup de verni disparu très vite un lendemain de fête, un déguisement de bouffon. Prenez bien garde à prendre vos distances d’un système qui saurait parfaitement vous caricaturer et vous priver d’une vraie liberté d’être. Vous devez être meurtri. Ceux qui vous ont combattu à coup de tolérance et de liberté ont de la compassion pour vous et vous souhaitent de vous épanouir. Bon courage, bonne continuation.

  6. Schmitt says:

    Cher Xavier, nous avons tous une grande reconnaissance sur le ton donné aux manifestations, et l’ambiance joyeuse et motivée.

    Mais les manifestants se sont déplacés en masse en raison de leurs convictions que le mariage homosexuel est contre nature et ne doit pas devenir la norme. Ils n’ont jamais été des adulateurs de tels ou telles leaders, aussi charismatiques ou sympathiques soient-ils.

    Ils ont donc perçu comme un viol intellectuel cette volonté d’associer leur démarche à un soutien de l’union civil qui ne correspondait pas à leurs convictions. Ils sont autant attachés au respect du mariage entre un homme et une femme dans une finalité de créer une famille, qu’à leur liberté de pensée.

    Dommage que tu ai pensé utiliser ce mouvement comme plébiscite de l’union civil, idée qu’il est légitime de proposer mais à laquelle le mouvement n’adhère pas de manière consensuelle et qui créé donc la confusion et la polémique.

  7. La radicalisation de la Manif pour tous est une évidence.

    Cette radicalisation existait déjà il y a quelques mois, mais elle était volontairement moins visible afin de ne pas choquer l’opinion publique.

    Maintenant que les militants de la Manif pour tous (et des associations LGBT-phobes assimilées) ont compris que le Gouvernement ne fera pas marche arrière, ils révèlent enfin leur vrai visage… n’hésitant pas à expulser du cortège les gens de la Manif pour tous qui sont jugés trop modérés, et en leur donnant des instructions afin de “ne pas parler d’union civile”.

    Mais la population n’est pas naïve : elle voit clair dans le jeu de ces associations extrémistes, violentes, frustrées, et qui ne prônent que des valeurs de haine.

  8. Irkoutsk69 says:

    Quoi dire à tout ça? Le banal: «on vous avait prévenu?» «On vous l’avez crié?» «on vous l’avait rabâché?» «on vous avait mis en garde?»

    Peu importe, ce qui est fait, est fait, vous avez été manipulé par des catholiques traditionalistes réactionnaires qui se sont servis de vous comme caution gay, comme ça nous ne pouvions pas leur dire en face qu’ils étaient(sont) homophobes. Et pourtant c’est ce qu’on est quand on refuse l’égalité des familles les unes par rapport aux autres seulement parce que se sont des homos qui élèvent l’enfant.
    Et oui! Vous lutter contre une loi, c’est très bien, vive la liberté d’opinion. Mais vous avez oublié une chose, derrières cette loi, il y a des familles: pas hypothétiques, pas fantasmées! 30000 enfants (selon l’INED, fourchette basse) vivent aujourd’hui élevés dans des familles homoparentales. Vous vous rendez compte de ce qu’elles ont subies? A combien d’enfants, d’ados nous avons dû expliquer cette haine ? (idem pour les familles recomposées ou monoparentales que vous n’avez pas épargnées non plus)
    Bref vous avez été un artisan assidu de cette horreur, j’espère au moins que dans quelques années vous vous repentirez.

    J’en profite, achevons la bête quand elle est à terre ^^
    En effet, deux ou trois choses de plus, dans ce mouvement, m’ont mis en colère, j’en profite pour vous les signaler.

    D’une part Homovox, “l’autre caution gay”, cette association bidon, dirigée par une catholique, mère de 6 enfants, et un autre, évangéliste. Où je veux en venir? C’est que vous, tout comme les 3 ou 4 homos qui ont pris position ouvertement contre cette loi, ont été pris, au mieux, pour des mineurs ou malades mentaux sous tutelle, incapables de savoir ce qui est bon pour eux.(cf les interventions de Mr Derville, votre ami) Et comme vous étiez cette fameuse caution, ils se sont permis de nous mettre tous dans le même sac et de le revendiquer. Comment ne vous en êtes pas rendu compte? Mais surtout de quel droit, ces gens se croient supérieurs à nous, et veulent décider pour nous?
    C’est d’ailleurs dommage qu’il soit difficile dans notre pays de faire des sondages via une minorité mais je suis profondément persuadé que 99,99% des homos sont pour cette loi. (qu’ils veuillent ou non se marier peu importe, ça s’appelle une liberté de choix)
    De plus certains de vos amis homos anti-mariage témoignent et se disent malades ou blessés intérieurement parce qu’homosexuels(cf le commentaire précédent de Mayeul, typique d’homophobie mais comment lui en vouloir, il reprend le discours de vos alibis) Mais en réalité, ce n’est pas lié à l’Homosexualité ! Peut être qu’ils sont réellement malades mais il y a de très bons psychanalystes pour les aider !! A eux de travailler sur l’acceptation d’eux-mêmes! Eux aussi, de quels droits doivent-ils faire une généralité de leurs propres cas? Non mais !

    Deuxièmement vos “dérapages historiques”, le groupe lexical “guerrier” et “résistant” que vous et vos amis avaient osé utiliser. Une insulte!! (à nos résistants, nos déportés, nos morts). Notre pays N’EST PAS UNE DICTATURE !!! la preuve: vous pouvez continuer à déblatérer sur internet, faire des manifestations…C’est uniquement de la provocation! Et après vous vous plaignez de recevoir de la haine en retour? Dire que nous sommes en dictature, sous un gouvernement et des assemblées élues démocratiquement, un projet de loi qui a passé toutes les embûches habituelles, c’est non seulement un mensonge, mais un déni de nos institutions mais encore une fois une ignominie envers tout ceux qui ont combattus pour en arriver à cette démocratie (non parfaite soit). Et arrêter de nous bassiner avec vos CRS qui vous aurez brutalisé, c’est pathétique, beaucoup de manifs se terminent comme ça, peut être que vous venez de le découvrir mais c’est comme ça, d’autant plus quand on ne respecte pas les consignes. Et il est d’ailleurs complètement ahurissant, irresponsable d’y amener des gosses! (un comble pour des gens qui se prévalent de les défendre)

    Voilà je vais m’arrêter là, mais j’en ai d’autres…(aucune condamnation de votre part et vos amis des dérapages multiples, qui n’ont fait que pousser à plus d’homophobie, à plus de violences et plus de haine envers nous, et non ce n’est pas cette loi qui est à l’origine de l’augmentation des actes homophobes, c’est quoi cette blague? S’il y a des actes comme ça c’est à cause de ceux qui les perpétuent !! Vous avez jamais honte de rien !)etc…

    Oui vous m’avez révulsé, oui votre mouvement m’a fait peur et ensuite m’a mis en colère (comme beaucoup d’autre), oui vos dérapages m’ont exaspérés, oui vos mensonges m’ont donnés la nausée, oui quand vous vous êtes fait virer par vos ancien amis, j’ai eu un envie de rire, oui j’utilise des mots forts contre ce mouvement mais il le faut!

    Mais je vais vous remercier pour quelque chose, vous ne vouliez rien lâcher, bien moi non plus je ne lâcherais plus rien. En gros, maintenant, « mon travail à moi » : je vais essayer de transformer cette colère, en énergie positive! Je me ferais un plaisir de rappeler à chaque fois que j’en ai l’occasion de tout les dérapages, abus et mensonges qu’ont proférés vos amis politiques ou religieux. (surtout dans quelques années, quand ce combat que vous avez mené, paraîtra complètement hors de propos et grotesque)

    Voilà, ça fait toujours du bien à mon p’tit cœur quand je me lâche, désolé pour les fautes, une pensée à mes amours, une pensée à votre maman aussi car s’est bien triste de recevoir ce genre de courrier, la colère (saine) ne doit jamais amené à ça. Je ne vous pardonne pas ce que vous avez fait, et probablement vous ne le demandiez pas mais peu importe. Et qui sait dans quelques années on avisera.

    Irkoutsk69

    Et pitié, prenez des cours d’histoire, rencontrez des résistants pour apprendre ce qu’est vraiment la guerre ou la nazisme. Et arrêter d’insulter les assos LGBT, sans elles, votre « show » en vous criant que vous êtes homo, vous aurez conduit à la lapidation. Il existe aussi une Histoire pour la reconnaissance de l’homosexualité. (stonewall, fierté, gaypride etc… et tout ça, ça vous parle ?)

  9. Sophie says:

    Une lutte pour la domination d’un mouvement marginal, ouvertement homophobe et qui, s’il continue ce combat que tout le monde dit déjà perdu d’avance et sans-issue, ne fera que rendre ses membres bloqués à une autre époque du passé (des Boutin en devenir).
    Vous – et tous les autres – feriez mieux de vous taire, de vous faire oublier, et de revenir un jour (d’ici 3-4 ans) sur le devant de la scène en affirmant vous être trompé. Vous découvrez la haine une fois avoir “pris du recul” alors que des millions de personnes avaient déjà ce recul et accusaient le mouvement d’être intolérant.

    Pour finir : après avoir pour ainsi dire insulté le Conseil Constitutionnel le 17 mai dernier, Mme barjot demande à changer la Constitution parce qu’elle n’aime pas la version actuelle. Mme Boutin avait proposé la même chose lors de ses campagnes présidentielles de 2007 et 2012. Sans compter que seul un projet de loi peut amender la Constitution (autrement dit la décision revient au Gouvernement) et jamais on a amendé la Constitution dans le seul et unique but d’invalider une simple loi.

    Au final, je dirais que le titre résume l’ensemble de votre combat. Le succès d’un incroyable échec.

  10. Pierre says:

    Ce que je retiens c’est que vous êtes gay , avec toutes les qualités que cela suppose et que votre déception est à la mesure de ce que vous avez feint d’ignorer durant ces longs mois. Votre combat est légitime, peut-être, qui sait ?… mais vous vous êtes trompé de cible et vos alliances sont plus que douteuses. Comment pouvez-vous accepter, en tant que gay, en tant qu’homme et en tant que citoyen, de ne pas bénéficier des mêmes droits républicains que le reste de la population ? vous rendez-vous compte de ce que cela suggère à tous ceux que vous avez considéré un temps comme vos “alliés” dans ce combat d’arrière garde ? Avez-vous seulement conscience de la haine viscérale qu’ils vous portent ? tout cela sur fond d’archaïsme religieux…
    Réveillez-vous, jeune homme et regardez les choses en face. Ne vous laissez pas aveugler par ceux qui prétendent détenir la Vérité, car que je sache, ici bas il n’y a que les imposteurs qui la détiennent. Votre championne en fait partie. Vous réaliserez plus tard dans la vie à quel point, elle s’est servie de vous et a trompé votre coeur. La sensiblerie et les conceptions erronées sur la filiation dont elle vous a imprégné ont faussé votre vision des choses. Vous n’avez vu qu’à travers elle. Soyez donc vous même et considérez que vous êtes aussi capable d’élever dans l’amour un ou plusieurs enfants, si la vie l’exigeait de vous, que la plupart des gens qui vous ont salement rejeté. Soyez assuré que ces enfants n’auront rien à envier aux autres.

  11. Ju says:

    ??? Tu m’expliques là? Tu as découvert au bout d’un an en quoi consistait ton mouvement? Des cathos aristo bourgeois, bravo, un an et demi pour le comprendre? t’as oublié de tacheter un cerveau sur la route…

    Ils n’aiment pas les gays…? Un an et demi pour le comprendre aussi?

    T’es pas très futé toi.

    • Sophie says:

      Il n’est jamais trop tard pour apprendre de ses erreurs. Même si concernant Xavier Bongibault ça risque de prendre encore du temps.

  12. P Pasquier says:

    Merci de cet article.
    Je sais bien ce que beaucoup te disent. En résumé, ils te disent: “Bien fait pour ta gueule”. Je peux difficilement accepter ces commentaires idiots, qui cherchent à entraîner tout le monde dans la spirale de la vengeance.
    Que tu aies pu croire à un moment que ces gens étaient tes amis est une chose.
    Que tu aies fait un certains nombre de déclarations controversées, oui, c’est vrai aussi.

    Mais là on doit comprendre ce que tu vis semble-t-il comme une trahison. Et surtout te soutenir dans ta dénonciation des dérives que tu pointes. Surtout que, comme dans cet article, tu le fais calmement (tu n’as pas toujours été mesuré dans tes propos, c’est vrai, mais là oui).

    Un pro-mariage qui pense que le problème n’est pas l’opposition au mariage gay, mais l’opposition haineuse au mariage gay.

  13. Dilaloulala says:

    Mensonges de bout en bout… tu en es donc rendu là pour exister ?

  14. Mayeul says:

    Les grandes erreurs de LMPT, c’est d’avoir voulu cacher ce qu’elle était vraiment (une grande majorité de cathos, blancs et de droite), de chercher absolument à se justifier de ce qu’elle n’était pas (homophobe, fasciste, etc) et surtout de s’être cachée derrière l’argument de la filiation (qu’il ne faut pas écarter mais qui n’est pas le seul) pour ne pas parler de banalisation de l’homosexualité. Et oui, ça fait trop homophobe, alors que c’est totalement faux.

    La majorité des manifestants est contre le mariage homo en soi (pas juste à cause de la filiation !), contre l’Union civile et même contre le Pacs. Et ce n’est pas par haine des homosexuels ! Juste que nous ne voulons pas que l’homosexualité devienne une norme car à nos yeux, l’homosexualité est une souffrance et que nous ne voulons pas de ça pour nos enfants.

    • Chris says:

      Désolé mais je n’éprouve aucune souffrance et je suis même parfaitement heureux ne vous en déplaise. en couple depuis 30 ans je ne souhaite pas que vous pensiez pour moi. Que sais-je moi de votre bonheur ou de votre etroitesse d’esprit qui pourrait me donner qualité pour en parler?

  15. DURAND says:

    En même temps, la foule présente n’était constituée que de “cathos, aristos, bourgeois, …”. Vous avez également oublié “de droite et conservateur” ! Ce n’était ni des homos, ni des gens de gauche (à part celui qui est venu haranguer la foule le 13 janvier…)… Vous avez confondu vos désirs avec la réalité de ce qui se passait : Les manifestants ne veulent ni de la Loi Taubira ni d’un quelconque contrat d’union pour les homos !

  16. @Polardov says:

    Le tragique de cette histoire, c’est qu’absolument tout le monde savait que c’était ça qui allait se passer : la mise a nu du visage totalitaire derrière les mignonnes (??) images d’enfants embrigadés pour LMPT. Il m’apparaît non crédible que vous n’ayez pas perçu depuis le tout commencement que votre participation n’était qu’une caution (et une trahison envers tous ceux qui souffrent d’être rejetés a cause de leur homosexualité, en particulier les ados) a un mouvement presque entièrement vil et misanthrope.
    Bonne cicatrisation ; et peut-être bravo pour rendre publique cet embryon de prise de conscience de votre part.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*
Merci de recopier le mot inscrit dans l'image. Cliquez sur l'image pour écouter le mot.
Anti-spam image